Glossaire

Ce glossaire a pour but de rendre accessible au plus grand nombre les contenus des articles présentés dans le site internet. Il propose la définition de termes techniques en lien avec l'eau et la biodiversité aquatique.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • SAGE

    Document d'orientation de la politique de l'eau au niveau local. Le SAGE est établi par une commission locale de l'eau (CLE). Il se traduit par un arrêté préfectoral qui identifie les mesures de protection des milieux aquatiques, fixe des objectifs de qualité à atteindre, définit des règles de partage des ressources en eau, détermine les actions à engager pour lutter contre les crues... Le SAGE doit être compatible avec le SDAGE.
     


  • Saligues

    Les saligues de l’Adour constituent une partie de son lit majeur. Leurs galets de granulométrie variable sans cesse mis en mouvement leur permet d’abriter une végétation qui se caractérise par la diversité et l’instabilité des milieux. Les divagations de la rivière entraînent une rajeunissement régulier des milieux allant d’herbiers immergés jusqu’aux chênaies, en passant par divers stades pionniers, herbacés et arbustifs. Les saligues permettent un étalement des crues qui contribue à leur écrêtement. En période d’étiage, elles constituent un excellent réservoir avec pouvoir dénitrifiant. La diversité des milieux et leur accès difficile sont les garants d’une richesse biologique importante, autant pour l’avifaune (migrateurs, hivernage, mais également sédentaires) que pour la faune terrestre (loutres, ragondins, putois, visons).
     


  • Salinisation

    Enrichissement excessif en sels solubles d'un sol ou d'une nappe aquifère, compromettant leur utilisation.
     


  • Salmonelles

    Groupe de bactéries aérobies et éventuellement anaérobies, Gram négatives, non sporulées, pouvant provoquer des infections intestinales chez l'homme et les animaux. Les salmonelles sont excrétées dans les fèces des malades et des porteurs sains chez l'homme et les animaux, et peuvent donc se retrouver dans les eaux d'égouts et les déchets de ferme. Elles sont une cause courante d'intoxication chez l'homme.
     


  • Schéma d'assainissement

    Ensemble des plans et textes qui décrivent l'organisation physique des équipements d'assainissement d'une collectivité (réseaux d’assainissement et station d’épuration). Cet outil d'aide à la décision permet aux élus d'établir le programme global, cohérent et pluriannuel des équipements à réaliser et d'évaluer leur incidence sur le prix de l'eau.
     


  • Schéma départemental à vocation piscicole (SDVP)

    Document départemental d'orientation de l'action publique en matière de gestion et de préservation des milieux aquatiques et de la faune piscicole. Il est approuvé par arrêté préfectoral après avis du conseil général. Il dresse le bilan de l'état des cours d'eau et définit les objectifs et les actions prioritaires.
     


  • SDAGE

    Le SDAGE est un plan d’actions qui répond à l’obligation de résultat de la Directive cadre européenne sur l’eau pour atteindre le bon état des cours d’eau, lacs, nappes souterraines, estuaires et du littoral en 3 cycles de gestion de 6 ans : 2010-2015, 2016-2021, 2022-2027.
     


  • Sécurité d’alimentation en eau potable

    Ensemble des mesures internes à une unité de distribution visant à alimenter les usagers dans des situations critiques ou de crise (pollution accidentelle de la ressource,...) : interconnexions de réseaux, recours à des ressources d'eau différentes, ... Ces solutions de secours à mettre en œuvre doivent être énumérées dans le plan de secours spécialisé élaboré par l'administration départementale. Par extension, il s'agit d'être capable d'assurer l'approvisionnement en eau potable des populations dans toutes les circonstances. Circulaire du ministère de l'Intérieur du 27/09/88 complétant la circulaire du 18/02/85 sur l'alimentation de secours en eau potable.
     


  • Sédiments

    Particules solides, organiques ou minérales et de dimension variée, qui se déposent au fond des cours d'eau, d’un lac ou d’un estuaire dont le courant est faible. Ils abritent une faune diversifiée, riche et variée, qui peut être utilisée pour évaluer l’état du milieu aquatique. Par ailleurs, ils ont la faculté de stocker ou de garder la trace de certaines pollutions, notamment les métaux et les micropolluants organiques. A ce titre, ils en sont souvent les révélateurs.
     


  • SIGES (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines).

    Portail Internet permettant la diffusion, la publication et la valorisation de l’information publique dans le domaine des eaux souterraines pour une région administrative ou selon un découpage géographique lié aux bassins (http://sigesaqi.brgm.fr/)
     


  • Solidification

    Transformation de l’eau en glace.
     


  • Source

    Eau qui sort de terre ; issue naturelle ou artificielle par laquelle une eau souterraine se déverse à la surface du sol.
     


  • Soutien d’étiage

    Action d'augmenter le débit d'un cours d'eau en période d'étiage à partir d'un ouvrage hydraulique (barrage réservoir ou transfert par gravité ou par pompage...).
     


  • Station d’épuration

    Une station d'épuration est une usine de dépollution des eaux usées (essentiellement eaux ménagères, eaux sanitaires, eaux pluviales, eaux résiduaires industrielles) généralement installée à l’extrémité d’un réseau de collecte (ou réseau d’assainissement), sur l’émissaire principal, juste en amont de la sortie des eaux vers le milieu naturel. Elle rassemble une succession de dispositifs, empruntés tour à tour par les eaux usées. Chaque dispositif est conçu pour extraire au fur et à mesure les différents polluants contenus dans les eaux. La succession des dispositifs est calculée en fonction de la nature des eaux usées recueillies sur le réseau et des types de pollutions à traiter. Les eaux épurées retournent ensuite dans le milieu naturel.


  • Streptocoques fécaux

    Diverses espèces aérobies et facultativement anaérobies de streptocoques qui possèdent toutes l'antigène du groupe D de Lancefield, hôtes habituels du gros intestin de l'homme et/ou des animaux. Leur présence dans l'eau, même en l'absence d'Eschérichia coli, indique une pollution fécale.
     


  • Sublimation

    Transformation de la glace en vapeur d’eau.
     


  • Syndicat de rivière

    Syndicat regroupant les collectivités territoriales (communes, départements) compétentes géographiquement sur une vallée ou une partie importante de celle-ci, dont l'objet est de mener toutes actions concernant la gestion de la rivière et de ses affluents (assainissement, restauration des milieux, travaux d'entretien, animation de la politique locale sur ce thème, etc.).
     


  • Système aquifère

    Ensemble de terrains aquifères constituant une unité hydrogéologique. Ses caractères hydrodynamiques lui confèrent une quasi-indépendance hydraulique (non-propagation d'effets en dehors de ses limites). Il constitue donc à ce titre une entité pour la gestion de l'eau souterraine qu'il renferme.
     


  • Système d’assainissement

    Ensemble des équipements de collecte et de traitement des eaux usées et pluviales. On entend ici par eaux usées celles qui sont issues des réseaux des collectivités auxquels peuvent être raccordées des industries ou des installations agricoles. Décret 94-469 du 03/06/94